Petite histoire de l’Atalaya

Il était navigant à Air-France et s’appelait Hubert, elle était sage-femme et s’appelait Ghîlaine; ils se rencontrèrent à Saint-Germain-des-Prés, se marièrent et eurent des enfants. Ils partirent de Paris créer un hôtel dans un mas en ruines, auquel on accédait par un chemin caillouteux. Mais, c’était le village le plus typique, le plus sauvage de Cerdagne, défit, aventure faite de passion et de persévérance sans faire chavirer la barque où les enfants dormaient.

L’Atalaya devint hôtel de charme, relais du silence, châteaux hôtels de France ; les enfants quittèrent ce nid d’aigles pour s’envoler vers leur vie, et puis Hubert s’est éteint, et Ghîlaine est restée seule pour mener le bateau “Atalaya”, la vie passa les années aussi, sans entamer la ferveur et le bonheur de créer encore et de transformer l’Atalaya en 2 gîtes et 5 chambres d’hôtes, pour partager la passion qui nous unit à la montagne et faire des provisions d’art de vivre .